29/10/2011

Au conseil communal de Couvin: le bon sens terrien d'Ephrem Carré

CARRE Ephrem autre.JPGLe Conseil communal de Couvin s'est réuni ce samedi 29 octobre à neuf heures du matin. Divers points étaient à l'ordre du jour. On pourra lire les détails de ce conseil communal dans La Nouvelle Gazette, le quotidien de l'Entre-Sambre et Meuse, de ce lundi. En attendant, l'échevin Ephrem Carré nous donne l'occasion d'une petite note d'humour.


L'échevin des Travaux Ephrem Carré a fait rire tous ses collègues, ainsi que le public présent dans la salle du conseil, réuni ce samedi 29 octobre au matin. Une commune doit se préoccuper des cimetières et aussi des aménagements en faveur des défunts qui ont été incinérés: columbariums ou pelouse de dispersion. Nous avons bien écrit "pelouse de dispersion". Une appellation qui pour Ephrem Carré, est peut-être à revoir: lui, il parle de "pelouse d'épandage".

On a aussi évoqué le vol récent d'un camion communal. Pour l'échevin des Travaux, il n'y a pas grand-chose à faire: "De toute façon, un camion que l'on vole à Couvin, on le retrouve une heure après sur le port d'Anvers." Bref, c'est un camion super-turbo, qui roule à une vitesse moyenne de 150 km/h.

De manière plus générale et plus sérieuse, le conseil a débattu du problème d'un poulailler, projet d'un agriculteur de Dailly. Un projet qui suscite une désapprobation au sein du village. Une délégation de ces opposants était d'ailleurs présente au conseil.

B. TH.

Commentaires

Un digne descendant de Toine Culot !

Écrit par : José Laffineur | 29/10/2011

Ce genre de réaction ne m'étonne pas,que dire de certain citoyen privilégie rparle service des travaux!!!!!!!!(voir les fossés!!!!!

Je l'ai prouvé au bourgmestre mais rien n'e change????

Écrit par : Lambert | 30/10/2011

Les commentaires sont fermés.