17/12/2011

Inondations dans le Couvinois: décrue amorcée

inond_couvin 20111216 169.JPGSur le front des inondations, la situation semble se stabiliser dans le Couvinois. L'Eau Noire n'a pas débordé dans Couvin-centre, les niveaux n'ont pas augmenté de manière dramatique dans les campings de Petigny. La décrue est amorcée.

 

L'Eau Noire, telle qu'elle apparaissait à Couvin, au niveau de la rue de la Falaise, ce vendredi en soirée. Photo B. TH.


Avec le sud du Luxembourg, la région de Couvin a été une des plus touchées par les intempéries de ce vendredi. Le pire était à craindre. L'Eau Noire présentait ses allures les plus sombres. Plus en aval, les niveaux de la rivière aux parcs résidentiels des Chenaux et du Caillou d'Eau, inspiraient les pires inquiétudes.

Ce samedi matin, la situation est stabilisée. Les craintes commençaient à se dissiper déjà hier soir, avec la diminution des averses. Le centre de crise mis en place en urgence dans le journée de ce vendredi a été levé. Au centre de Couvin, l'Eau Noire n'a pas débordé. Ce samedi matin, elle a repris un cours nettement moins volumineux et donc plus serein. Vers Petigny, la situation dans les parcs des Chenaux et du Caillou d'Eau ne s'est pas aggravée. Toutefois, quelques résidents, parmi ceux qui avaient refusé de quitter les lieux dans la journée d'hier (notamment par crainte des pillages) ont finalement fait appel aux pompiers vers 18h40 pour déménager provisoirement.

La vigilance reste de mise. La neige, qui s'est répandue en couche mince sur les prairies couvinoises, fond lentement. Au central des pompiers, on n'annonce pas de grosses intempéries pour les heures qui suivent.

Bernard Theis

 

Les commentaires sont fermés.