02/01/2012

Couvin "bien" à l'honneur dans La Nouvelle Gazette

La Nouvelle Gazette, le Quotidien de l'Entre-Sambre et Meuse de ce lundi 2 janvier, met Couvin à l'honneur. Le premier journal de l'année épingle les divers faits et événements qui ont émaillé l'année 2011 dans la région.


Couvin, une cité "rayonnante" sur tous les fronts...

En début d'année, soyons positifs: en 2011, les travaux pour le contournement de Couvin ont commencé. Assis dans la cabine d'un bulldozer, Benoît Lutgen a fait peut-être sa dernière "B.A." avant de passer son portefeuille ministériel à Carlo Di Antonio. Les premiers coups de pelle ont été donnés et, au-delà du symbole, on voit les travaux avancer. La première phase, en cours, permettra à la future voirie autoroutière de franchir l'Eau Noire.
Est-ce que tout va bien pour le contournement de Couvin, alors?
Oui, en principe, mais deux bémols...
Primo, le financement de l'ensemble des travaux du contournement -liaison autoroutière Frasnes-frontière française- n'est pas formellement garanti. La première phase l'est, mais ensuite.
Secundo, il reste le problème du DAR, le Décret de l'Autorité Régionale par lequel certains grands travaux sont réalisés sous le couvert d'une législation qui, en cas de recours, échappe au Conseil d'Etat. C'est la Cour constitutionnelle qui devient compétente. Mais qu'arrivera-t-il si le DAR lui-même est "cassé"? Cette possibilité étant évoquée, le contournement pourrait peut-être en faire les frais.

Au chapitre judiciaire, il faut bien évoquer le "procès Noam", par laquelle Coralie Gossiaux a été condamnée à 20 ans de prison en cour d'Assises. Le petit Noam avait à peine un an quand il a été brutalisé par la compagne de son père, au point qu'il en est mort. Ce procès, que La Nouvelle Gazette a relaté en direct, a suscité bien des commentaires. Plutôt que les manifestations spontanées et donc trop facilement irréfléchies, préférons la grande dignité dont les familles concernées, de part et d'autre, ont fait preuve dans ces moments inévitablement chargés de grande émotion.
Autre fait judiciaire à épingler: le décès subit de Pascal Donnay. Il avait, quelque 22 ans plus tôt, abattu Alain Froment de deux balles de chasse, sur le parking des Fonderies du Lion à Frasnes.

Les pompiers de Couvin ont aussi fait parler d'eux cette année... Et fait peur à bon nombre de communes wallonnes, en réclamant les arrières de rémunérations pour des gardes à domicile.

Il y a aussi eu des accidents, des inondations. Et aussi, pour bon nombre de citoyens, de grandes joies et de petits bonheurs.

Couvin, une cité rayonnante sur tous les fronts, vous dis-je...

Bernard Theis

Plus d'infos, de détails, de commentaires, dans La Nouvelle Gazette, le Quotidien de l'Entre-Sambre et Meuse, de ce lundi 2 janvier 2012.

Les commentaires sont fermés.