11/01/2012

Nouvel An et dringuèle

"Cô toudi" un mot wallon bien à-propos en cette période de nouvelle année. Bon nombre d'enfants, de neveux et nièces, de filleul(e)s ont reçu leurs étrennes.

En wallon, cela se dit dringuèle.

Notre dictionnaire de référence, l'excellent "Dictionnaire du wallon du Viroin et de sa région", de Philippe Antoine, nous rapporte qu'il s'agit d'un nom féminin. "Pourboire, argent donné en remerciement d'un service./Gratification pécuniaire donnée aux enfants ou aux jeunes gens".

Et notre linguiste local de nous proposer un exemple savoureux...

I n'va vèy sè matante què pou awè s'dringuèle!

Mais Philippe Antoine nous signale aussi cette chose étrange: le mot vient du néerlandais: drinkgeld, ce qui signifie "argent à boire".

La preuve que les wallophones et les néerlandophones ont tout intérêt à échanger! Nos-èstons tertous les minmes.

A bé râde!

B. TH.

 

Les commentaires sont fermés.