05/07/2012

La route Couvin-Brûly déviée dans les deux sens jusque dans l'après-midi

accident Couvin déviation (2).JPG

Ce jeudi 5 juillet, vers 7h30, un semi-remorque hongrois transportant du papier a versé sur le flanc après un virage sur la routre Nationale 5, venant de Couvin vers Brûly. Il n'y a pas de blessé, mais le chargement s'est déversé sur la chaussée. Celle-ci est donc coupée dans les deux sens et des déviations ont été mises en place. Cette situation devrait perdurer au moins jusqu'en début d'après-midi.

 

(photo Bernard Theis)


Ce jeudi 5 juillet vers 7h30, un semi-remorque hongrois transportant du papier s'est retourné dans l;e bas-côté de la chaussée après un virage, sur la Nationale 5 entre Couvin et Brûly. Le convoi se dirigeait vers la France; à la sortie d'un virage, il a mordu dans l'accotement, ce qui a amené le chauffeur a perdre le contrôle de son véhicule qui est parti en embardée.
Le contenu du camion s'est étalé sur la chaussée, la rendant impraticable dans les deux sens. Des déviations ont donc été mises en place, contrôlées par les équipes de la zone de police des Trois Vallées.

A l'heure ou nous écrivons ces lignes, le dépanneur est sur place et prend les mesures pour relever le véhicule, avant de l'évacuer. La commune de Couvin se charge d'évacuer le papier pour libérer la chaussée; les services du SPW (Service Public de Wallonie, anciennement le MET) sont également au travail, à charge pour eux de stabiliser l'accotement pour sécuriser la voie publique.

Toutes ces opérations vont se prolonger pendant quelques heures. Les usagers ne doivent pas s'attendre à pouvoir utiliser ce tronçon de route avant l'après-midi.

En transit?

Nous n'avons pas poussé l'enquête jusqu'à savoir d'où venait le camion et où il se rendait. Mais nous posons comme hypothèse que ce convoi, hongrois, était en transit. La réflexion a une portée générale, nous l'avons déjà souligné à plusieurs reprises, sachant que de tels accidents sont loin d'être "exceptionnels" sur ce tronçon sinueux et dangereux, de la Nationale 5/E 420: quand prendra-t-on les mesures adéquates pour inviter, voire contraindre, les chargements internationaux en transit à utiliser le réseau autoroutier existant, plus rapide en temps, et plus sûr en termes de sécurité ? Cela pourrait être une solution positive, en attendant le contournement de Couvin, dont le chantier a commencé, mais n'est pas terminé, loin de là.

Les commentaires sont fermés.