14/07/2012

Le 14 juillet: bonne fête à nos amis français!

C'est la fête nationale en France, aujourd'hui samedi 14 juillet. Il y aura un défilé, censé montrer au monde la grandeur de la France, si besoin  était...

Dans nos régions du sud de l'Entre-Sambre et Meuse, on n'a guère besoin d'un tel déballage, pompeux et coûteux, pour savourer cette proximité avec nos voisins: elle se vit pleinement et heureusement au quotidien. Quand nous passons la frontière, nous avons l'impression de rester chez nous: on parle la même langue, on dépense la même monnaie et les petites pièces cuivrées nous em... autant qu'eux. Les Français sont juste un peu plus chauvins que nous, juste un peu... En revanche, nous avons le don de les faire rire, en même temps que nous rions de nous-mêmes. Et nous avons peut-être davantage le sens de l'accueil et celui de la fête. Encore que dans le nord de la France, c'est pas triste!

Entre la France et la Belgique, les échanges prévalent. Ils se mesurent en convivialité: quand ils nous procurent le bon vin, nous leur offrons une bonne bière: cépages, breuvages, même combat ! Côté bouffe, s'il est vrai que le repas gastronomique français est classé au patrimoine immatériel, la Belgique est considérée comme le paradis des gourmets.

Pour certains d'entre nous, la France, c'est le pays des vacances. Le pays dévoile de multiples paysages, signes d'autant de cultures, de dialectes, de sonorités, d'habitudes, de différences insolites, de lumières et et de climats, loin de la morosité dont le ciel se charge chez nous, été comme hiver et même plus. La faute aux météorologues? Encore une histoire belge qui doit faire rire de l'autre côté de la frontière, quand des opérateurs touristiques demandent aux météorologues de ne pas dire la vérité, mais d'annoncer le soleil.

La France, c'est le symbole de relations proches. Très très proches même... On ne compte plus les couples qui se sont formés dans une incursion -ou une excursion- dans l'un ou l'autre pays.

Bon nombre de Français travaillent chez nous, l'inverse étant moins vrai, compte tenu de la concentration de la population et des industries.

Bref, entre la France et la Belgique, c'est une vraie, une belle histoire d'amour. Et même si le patron s'appelle maintenant Hollande, ce n'est pas pour cela que la France sera à nos yeux considérée comme un pays bas.

Bonne fête aux Français! La semaine prochaine, ce sera à leur tour de nous souhaiter une bonne drache nationale!

BERNARD THEIS  

28/04/2012

Humeur: à Viroinval, l'affichage "en liberté sous caution"

NDLR. Un petit complément a été ajouté à cette note. Voir au bas de l'article.

Etrange décision, celle qui vient d'être prise par le conseil communal de Viroinval, lors de sa dernière séance. Désormais, pour assurer la promotion par affiches d'un événement, les organisateurs devront au préalable s'acquitter d'une caution, d'un montant non négligeable: 125 €. Nous ne trouvons pas cette décision judicieuse et nous la commentons. Ceci est donc un billet d'humeur en cinq points...

Lire la suite

12/04/2012

Couvin: un ordre du jour bien routinier au conseil communal

L'ordre du jour du prochain conseil communal de Couvin, mercredi 18 avril  à 20h,  vient d'être rendu public. Ceux qui espéraient y voir annoncé le vote d'un budget seront déçus. Ce n'est pas à l'ordre du jour. Le conseil communal sera donc invité à voter un douzième provisoire. Pour rappel, cet artifice permet à une commune, en l'absence d'un budget, d'utiliser par défaut, chaque mois, un douzième du budget de l'exercice précédent.
Cette pratique est courante. Mais à partir du moment où elle se reproduit de mois en mois, elle devient inacceptable. Aucune dépense extraordinaire n'est permise. Donc pas de nouveaux chantiers, pas de nouveaux projets.
Un budget serait voté à la fin mai, entend-on raconter dans les couloirs de l'administration communale. Et un article de journal paru ce jour se fait l'écho de la position du ministre de tutelle Paul Furlan: le 14 juillet s'ouvre la période des "dépenses prudentes" pour les communes, à trois mois des élections. Bref, avec un budget voté fin mai, le Conseil communal aura un mois et demi pour avancer, soit faire des dépenses significatives. Entendons par là les dépenses en faveur du bien-être des citoyens... Pas en faveur du confort ou du ronronnement tranquille de nos élus.

Tout cela présage une campagne électorale teintée de belles promesses sur fonds de stagnation.

L'ordre du jour du 18 avril est donc bien routinier: approbation d'une facture, décompte des réparation des dégâts d'hiver (en 2009!), règlement complémentaire de roulage, service incendie et deux conventions.

BERNARD THEIS

Couvin: des super-camions sur la Nationale 5 ?

A ce stade, rien ne dit que l'on verra circuler des super-camions -du genre trucks américains- sur la Nationale 5 et donc dans le centre de Couvin. N'empêche que, au vu des expériences qui se préparent, on peut se poser la question. Et en même temps se demander si le gabarit du contournement de Couvin permettra la circulation de ces véritables poids lourds.

Drôle de truck en tout cas!

Un lien ci-dessous. 

http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.sudinfo....

Bonne lecture!

B. TH.

09/04/2012

Témoignages, questions, interpellations...

Ce blog est aussi un relais pour des idées, dès lors qu'elles traduisent des préoccupations de citoyens de cette région couvinoise.

https://www.facebook.com/notes/laurette-vankeerberghen/t%...

Bonne lecture.

B. TH.

 

 

 

07/04/2012

Ce blog a déjà six mois

Ce blog "Le Couvinois", conçu comme reflet multimédiatique mais néanmoins virtuel de la vie de Couvin et de ses environs, a été mis en ligne au début du mois d'octobre.

Il donne beaucoup de satisfactions à son "blogmaster", qui voit le nombre de fréquentations augmenter de jour en jour. Il donne parfois lieu à des demandes complémentaires ou des commentaires, qui sont publiés dès lors qu'ils peuvent intéresser les usagers du blog...

Ce serait l'occasion, après six mois, de me faire savoir ce que vous pensez de ce blog. Est-il suffisamment complet? Apporte-t-il autre chose que la consultation des journaux "papier"? Informe-t-il suffisamment? Est-ce que son ton vous dérange, si ton il y a? Quelles sont les notes que vous appréciez le plus? Etc, etc.

Si vous voulez me faire savoir quoi -c'est à vous, cette fois!-, faites-le par un commentaire sur ce blog.

Merci d'avance! Bonne continuation!

B. TH.  

05/04/2012

Humeur: qu'est-ce que ce camion faisait à Couvin ?

citerneIMG_0347.JPGHier mercredi 4 avril, un camion transportant du sucre liquide s'est embrasé à Couvin, au carrefour Ste-Barbe, à quelques centaines de mètres du centre-ville, un jour de marché. Cet incident est resté limité quant à ses conséquences. Il a alimenté les conversations et réaffirmé la nécessité d'un contournement de Couvin. Mais il pose aussi d'autres questions.

 

Photo adressée par J. Mathy 

Lire la suite

22/03/2012

Couvin: le budget n'est toujours pas à l'ordre du jour!

Le Conseil communal de Couvin se réunit le 28 mars à 20h à l'Hôtel de Ville. L'annonce d'un vote d'un nouveau douzième provisoire indique que la présentation et l'approbation d'un budget 2012 ne sont pas encore prévues. Pour rappel, un douzième provisoire est un prolongement du budget de l'exercice précédent. Les dépenses de fonctionnement (ordinaire) de la Commune sont honorées, mais aucun nouveau chantier (extraordinaire) ne peut être lancé.

A Couvin, on se retrouve donc dans les registres, au choix des appellations: de la continuité sans changement, de la routine sans nouveauté, du sommeil tranquille ou de la tranquilité sans force, du ronronnement institutionnalisé, et j'en passe et des meilleures... Couvin, commune dynamique et innovante? Allons donc, passez votre chemin, circulez, il n'y a rien à voir!

Signe d'une commune morte? L'ordre du jour comprend l'approbation d'une fiche-projet, dans le cadre d'un appel à projet pour l'aménagement, la mise  en conformité et l'embellissement... des cimetières wallons. En l'occurrence, celui de Pesche.

Le conseil sera également invité à approuver certains marchés, approuver une convention pour la lise à disposition d'un local communal au Comité des Fêtes de Petigny. Le conseil envisage aussi de solliciter du DNF une coupe de bois supplémentaire sur l'exercice 2012. Ca peut rapporter gros: dans un budget qui n'existe pas, ça pèse!

BERNARD THEIS