26/04/2012

Couvin: Carrefour des Générations, ce week-end

Les "Carrefours des Générations" ont été lancés en 2009 par la Fondation Roi Baudouin en vue de favoriser la compréhension et la rencontre entre personnes de différentes catégories d'âge, depuis l'enfance jusqu'au troisième ou quatrième âge. Ces "Carrefours" se concrétisent maintenant chaque année au cours de (longs) week-ends égayés par de nombreuses activités.

Lire la suite

23/04/2012

Le 1er mai, c'est "l'aube des oiseaux"

"L'aube des oiseaux" est une opération de découverte des oiseaux et de leur chants dans leur environnement sauvage. Elle est organisée par Natagora.

Plusieurs balades et animations sont organisées dans nos régions, à Mariembourg notamment.
Programme et description sur le site dont voici le lien, à cliquer: http://www.natagora.be/aubedesoiseaux.

B. TH.

Couvin: le Domaine Saint-Roch fait de la télé !

carte 20110713 016.JPGFleuron du patrimoine couvinois, témoin d'une métallurgie locale riche et prospère, le domaine Saint-Roch reçoit les honneurs de la télévision belge. Il a accueilli dernièrement Claudine Brasseur, du "Jardin extraordinaire", qui a fait du domaine la vedette de trois de ses émissions. Une première a été diffusée ce dimanche, les deux autres seront successivement présentées les dimanches 29 avril et 6 mai prochain.

Voici le lien renvoyant à l'annonce des trois émissions.

(Photo arch. B. TH.)

http://www.rtbf.be/video/v_le-domaine-saint-roch-a-couvin...

 

20/04/2012

Couvin: le bureau des Finances, appelé à être fermé

C'est dans le journal, et sur le site de, La Nouvelle Gazette, le Quotidien de l'Entre-Sambre et Meuse.

http://www.lanouvellegazette.be/395307/article/regions/sa...-

Bonne lecture!

B. TH.

19/04/2012

Couvin: une nouvelle identité pour le Centre Culturel Christian Colle

logo new CCCCC.jpgGardez en tête cette image, car vous allez la voir souvent dans l'entité de Couvin. C'est le nouveau logo du Centre Culturel Christian Colle. Un logo, pour une association, c'est une "marque de fabrique", un élément fort de l'identité visuelle et un support fondamental de la communication.

Ce logo, tranformation radicale du prédédent qui apoparaissait trop "technique" et trop "anachronique" notamment par manque de couleur, résulte d'une réflexion d'équipe impulsée par le très créatif Frédéricq Balsacq, photo-graphiste de formation et d'expérience.

Le Centre Culturel Christian Colle, association sans but lucratif, centre culturel agréé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et soutenu par la dite-Fédération, la Ville de Couvin et la Province de Namur, a tenu son assemblée générale annuelle ce mercredi 18 avril, dans les locaux maintenant mis à sa disposition, à savoir ceux de l'Harmonie de Couvin.
Comme l'a souligné l'échevin couvinois de la Culture, Eddy Fontaine, cette assemblée générale a montré le potentiel d'action du Centre Culturel et tout particulièrement sa créativité, ainsi que sa capacité à susciter des partenariats positifs. Gérée avec rigueur avec pourtant un budget général qui dépasse les 200.000 €, l'association présente des finances saines et dispose de tous les atouts pour aller encore plus de l'avant. De ce budget, 60% est consacré aux rémunérations. Délibérément, le Centre Culturel investit dans l'humain, la créativité, les emplois. Classé en Catégorie 3 dans la nomenclature des Centres Culturels -les catégories vont, de bas en haut, de 4 à 1- le Centre Culturel Christian Colle aspire à se hisser en Catégorie 2.

Outre ce nouveau logo, des changements sont apparus, sont en cours ou vont apparaître au sein du Centre Culturel Christian Colle.

Notamment:
-L'"installation" d'un nouveau directeur, Georges Venturini, en fonction depuis juin 2011;
-La confirmation de l'emploi de Frédéricq Balsacq;
-Le départ en crédit-temps, pour un an, de Johanna Dupont;
-L'arrivée en remplacement d'une nouvelle animatrice prometteuse en la personne de Véronique Herbert;
-Dans quelques semaines, le départ en congé de maternité d'Emmanuelle Bourtembourg. A son retour, celle-ci deviendra effectivement la "numéro 2" du Centre Culturel, chargée de coordonner le travail de l'équipe d'animation. L'équipe d'animation active au sein du Centre Culturel Christian Colle se compose donc aujourd'hui de: Georges Venturini, animateur-directeur; Emmanuelle Bourtembourg, Johanna Dupont (crédit-temps), Véronique Herbert, Frédéricq Balsacq, Patrick Béroudiaux (animateurs et animatrices). A tous les niveaux, une équipe "de choc".
-La réforme de son site internet www.ccccc.be .

B. TH.

18/04/2012

Notre belle région: Vierves et la Vallée du Viroin

Balade 20120416 008.JPG

Du Mémorial 14-18, situé sur les hauteurs de Vierves-sur-Viroin, on bénéficie d'une vue magnifique sur le village -répertorié comme un des plus beaux de Wallonie- et la vallée du Viroin. Entre autres considérations visuelles sur lesquelles il est permis de s'extasier, on comprend la structure du château trônant au centre du village.

On accède au Mémorial 14-18 par un chemin carrossable avec prudence -attention les amortisseurs et carters!- et plutôt par temps sec, juste avant la ferme Coulonval, à droite de la route Vierves-Treignes, quasiment face au Relais Verlaine.

Photo Bernard Theis

Couvin: un pompier volontaire de garde à domicile est-il au travail ?

Couvin caserne pompiers 2.JPGUn pompier volontaire de garde à domicile doit-il être considéré comme étant au travail, et donc être rémunéré comme tel, même s'il n'est pas appelé en intervention? La réponse à cette question se heurte à un flou juridique. L'enjeu est de taille: à l'échelon d'une commune, il est question de centaines de milliers d'euros. La question est venue dans la sphère publique au départ de Couvin en 2010. 

(Photo archives B. TH.)

Lire la suite

17/04/2012

Dailly: feu vert pour le poulailler

Le ministre Henry, chargé de l'aménagement du Territoire au sein du Gouvernement wallon, vient de donner son feu vert pour un poulailler de quelque 38.000 poules à Dailly. Ce projet n'est pas nouveau. il avait fait l'objet d'un refus en mai 2011. La famille Depotter et son émanation en société avaient modifié le projet, qui avait dès lors été approuvé par le Collège communal. Des riverains, opposés à ce projet, avaient introduit au recours auprès du ministre, qui vient de statuer. Feu vert donc. A ce stade, les opposants au projet n'ont plus que la solution d'introduire un recours au Conseil d'Etat. Pas dit qu'ils le feront, puisque la procédure n'est pas sans coût.

B.TH.